P.D. Dr. Gregory Cunningham

C’est dans ta tête !

Un patient n'oserait pas lever le bras alors que son opération de l'épaule s'est parfaitement déroulée ? Un membre amputé fait horriblement mal ?

Votre cerveau vous joue probablement des tours ! Après une chirurgie orthopédique (ex : suite à une luxation de l’épaule) la plupart des gens reprennent leurs activités et leurs sports et performent aussi bien qu’avant leur blessure. « Mais certains patients vont moins bien et continuent d’avoir peur malgré le fait que leur épaule est stable, les examens et les résultats d’imagerie sont tous normaux, les ligaments sont parfaitement bien attachés et l’intervention chirurgicale a été un succès… » Dr Hoffmeyer, Chef de service d’orthopédie des Hôpitaux universitaires de Genève, précise. « Ils n’ont pas nécessairement mal, ils sont juste sceptiques quant à l’utilisation de leurs bras et se demandent s’ils en seront un jour capables. » Plus de 20 % des patients continuent de craindre le pire. Cela a inspiré le Dr Hoffmeyer et le chirurgien orthopédiste Dr Cunningham à travailler avec le Dr Haller, neuroradiologue, pour déterminer si quelque chose n’allait pas. Et là, bingo ! Lorsqu’on a montré à ces patients des vidéos de mouvements susceptibles de luxer l’épaule, l’IRM a montré une réorganisation cérébrale importante, avec une suractivation des zones régulatrices des émotions comme la peur.
Le cerveau est également à la pointe des « douleurs fantômes » suite à une amputation. Dans de tels cas, une des solutions consiste à tromper le cerveau, à l’aide d’un simple miroir ou de la réalité virtuelle, comme le montre ce passionnant reportage de 36,9˚. Dans le cas de lésions nerveuses provoquant des douleurs neuropathiques insoutenables, l’implantation d’un système de neuro-stimulation peut améliorer la vie de 60 à 70 % des patients ; pourtant, il ne guérit pas les causes de la souffrance mais filtre ou bloque simplement l’arrivée de ces signaux au cerveau. Et il y a plus de secrets à découvrir à partir de ces découvertes passionnantes…
Voir le programme